L’abeille a son GPS depuis longtemps

Hommage à Joseph Rouquette et réflexions.

Petit reportage en hommage à cet apiculteur de l'Hérault, Joseph Rouquette qui a consacré 64 ans de sa vie aux abeilles. Dans ce reportage, il raconte comment, jeune homme, il s'est passionné pour l'apiculture.

Il nomme la danse des abeilles "Le GPS des abeilles" qui permet à la colonie de repérer les champs à butiner. Il parle de la méfiance des agriculteurs vis à vis des ruches ("Elles me mangent mes fleurs" !), lors de sa jeunesse, puis de l'effet pollinisateur bénéfique pour les récoltes. Il parle aussi des premières ruches dans le creux des arbres avant que les ruches en bois, comme on les connait aujourd'hui, n'existent. Il parle aussi de la formation validante pour les apiculteurs.

Mr Rouquette reste très modeste sur les connaissances du monde des abeilles et prédit des découvertes encore à venir sur les abeilles et ses bienfaits. Mr Rouquette nous a quitté malheureusement en mai dernier. RIP (Rest in Peace).

Dans sa sagesse et sa tolérance, je pense qu'il ne m'en voudra pas de préciser que dans le Coran il y a une sourate (chapitre) intitulé "Sourate des abeiles" où il est écrit :

Ton Seigneur a inspiré aux abeilles : «Prenez des demeures dans les montagnes, dans les arbres et dans les treillages que les hommes érigent. Butinez ensuite de toutes les fleurs et suivez en toute humilité les voies de votre Seigneur !» De leur abdomen est sécrétée une liqueur de diverses couleurs et aux effets salutaires pour les hommes .

Cela m'amène à réfléchir sur la connaissance et "l'humanité"que le monde des abeilles nous inspirent. Dans la vidéo çi-dessous, le grand scientifique Jöel de Rosnay parle de l'épigénétique :

il nous dit que seulement 15% (ADN) de notre patrimoine génétique est fixé à la naissance pour la programmation des cellules. Le reste, soit 85% (ARN), dépend de notre environnement, alimentation, comportement (stress, sport,...), des "signaux" de notre corps... Oui vous pouvez être responsables de votre santé..

Il parle de la gelée royale donnée aux abeilles pour devenir ou non des reines, modifiant ainsi l'expression des gènes. (Petit tacle en passant à l'industrie pharmaceutique).

Enfin, pour finir cet article de rentrée (bien inspiré) , je suis tombé par hasard sur un reportage de France2  (voir çi-desous, encore une vidéo !) sur un producteur de légumes, Pascal Poot, qui au cours du temps à réussi à faire une sélection "naturelle" de ces plants pour arriver à un parfait équilibre entre le milieu naturel et la production raisonnée des ces légumes. Et tout cela sans arrosé ces légumes, seulement avec l'adaptation d'année en année,  au climat de ses plantes. Il parle de semences paysannes qu'il vend sur son site :  Le potager de santé.

Et que dire, dans ce reportage de l'expérience que fait David Desplats, agriculteur, qui a planté un plant de maïs issu des sélections de type "OGM" et des semences paysannes (pleines de bon sens "paysan") qui vont résister à la sécheresse, contrairement aux premières.

Volià tout ceci laise vraiment à réfléchir.

Petit rappel : l'exposition "Les Routes du Miel" à partir du 19 septembre sur les grilles du Jardin du Luxembourg proposé par Eric Tourneret (photographe) qui avait l'objet d'un précédent article du blog

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! To be able to proceed, you need to solve the following simple math (so we know that you are a human) :-)

What is 2 + 2 ?
Please leave these two fields as-is: